Photo de Martine Doyen

bio

Née à Montréal, Lucie Lachapelle a vécu en Abitibi où elle a côtoyé le monde amérindien et est devenue mère de deux métis cris. Diplômée en Communication, profil cinéma, de l'Université du Québec à Montréal, elle a été enseignante, notamment au Nunavik, consultante en communication, assistante à la réalisation et recherchiste pour des documentaires de l’ONF avant de signer son premier film, La Rencontre en 1994. Depuis, elle écrit et réalise des documentaires diffusés au Québec et à l’étranger. (La Rencontre, 1994, Village Mosaïque, 1996, Épouses de Dieu et Ouvrières de Dieu, 1999, Le Stress post-traumatique, 2000, L’Autisme, 2001, Les Phobies, 2002). Avec son film Village Mosaïque, elle a été récipiendaire du Prix Gémeaux du multiculturalisme, et finaliste pour le Prix Gémeaux de la meilleure réalisation et pour la meilleure recherche, pour l’Autisme et La Rencontre, respectivement. Lucie Lachapelle agit aussi comme analyste de scénarios documentaires et de fictions et comme conseillère à la scénarisation. Elle a publié un premier roman intitulé Rivière Mékiskan, chez XYZ, éditeur. Elle écrit de la poésie et des nouvelles.




Femmes et religieuses, films documentaires

Épouses de Dieu
48 min. 11 sec.
Produit en 1999
ONF Office national du film du Canada

Scénarisation et réalisation: Lucie Lachapelle
Production: André Gladu

«Épouses de Dieu», premier volet de cette fresque historique, trace le portrait nuancé de femmes au long parcours. Ces religieuses révèlent la part mystique de leur engagement envers Dieu et témoignent aussi de l'organisation et de la vie quotidienne de leurs communautés. Animées aujourd'hui d'une spiritualité renouvelée, elles portent leur mission comme elles ont toujours mené leur vie: avec foi, conviction et lucidité. Tourné au Québec, en France et à Haïti, «Femme et religieuses» puise sa richesse dans l'authenticité des témoignages, la rigueur de la recherche historique, la variété des documents d'archives inédits et la beauté des scènes de reconstitution. Jean-Claude Labrecque signe les images qui révèlent la dimension secrète des sujets. La narration de Marie Tifo et la musique de Louise Courville soulignent l'intensité de ce documentaire.




Pour visionner ce film en ligne:



Ouvières de Dieu
49 min. 16 sec.

Scénarisation et réalisation: Lucie Lachapelle
Production: André Gladu

«Ouvrières de Dieu», deuxième volet de cette fresque historique, fait état du développement des oeuvres des religieuses dans la société québécoise, et de leur mission. Les bouleversements sociaux provoqués par la Révolution tranquille (années 60) marquent le déclin de leurs activités qui conduit à une redéfinition de leur mission. Aujourd'hui, elles sont là où l'état se désengage et proposent de nouvelles solidarités. Inspirées par leur utopie communautaire, les religieuses continuent de créer des réseaux d'entraide ici et dans les pays du Tiers-Monde, non sans questionner le bien fondé d'un tel système. Leur action ne se dément pas, leur lucidité est exemplaire.