Photo de Martine Doyen

bio

Née à Montréal, Lucie Lachapelle a vécu en Abitibi où elle a côtoyé le monde amérindien et est devenue mère de deux métis cris. Diplômée en Communication, profil cinéma, de l'Université du Québec à Montréal, elle a été enseignante, notamment au Nunavik, consultante en communication, assistante à la réalisation et recherchiste pour des documentaires de l’ONF avant de signer son premier film, La Rencontre en 1994. Depuis, elle écrit et réalise des documentaires diffusés au Québec et à l’étranger. (La Rencontre, 1994, Village Mosaïque, 1996, Épouses de Dieu et Ouvrières de Dieu, 1999, Le Stress post-traumatique, 2000, L’Autisme, 2001, Les Phobies, 2002). Avec son film Village Mosaïque, elle a été récipiendaire du Prix Gémeaux du multiculturalisme, et finaliste pour le Prix Gémeaux de la meilleure réalisation et pour la meilleure recherche, pour l’Autisme et La Rencontre, respectivement. Lucie Lachapelle agit aussi comme analyste de scénarios documentaires et de fictions et comme conseillère à la scénarisation. Elle a publié un premier roman intitulé Rivière Mékiskan, chez XYZ, éditeur. Elle écrit de la poésie et des nouvelles.




vendredi 18 mars 2011

Rivière Mékiskan, récipiendaire du prix littéraire France-Québec 2011


La Presse
 le 18 mars 2011
La petite et le vieux, de Marie-Renée Lavoie, Rivière Mekiskan, de Lucie Lachapelle et Attraction terrestre, d'Hélène Vachon ont été choisis finalistes du Prix littéraire France-Québec 2011, a fait savoir hier l'Association France-Québec. Les deux premiers romans ont été publiés chez XYZ, le troisième chez Alto.
Parraîné par Patrick Poivre d'Arvor, ce prix vise à promouvoir en France le meilleur de la littérature québécoise. La lauréate sera choisie par un vote populaire par le biais des antennes régionales de l'association en France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire