Photo de Martine Doyen

bio

Née à Montréal, Lucie Lachapelle a vécu en Abitibi où elle a côtoyé le monde amérindien et est devenue mère de deux métis cris. Diplômée en Communication, profil cinéma, de l'Université du Québec à Montréal, elle a été enseignante, notamment au Nunavik, consultante en communication, assistante à la réalisation et recherchiste pour des documentaires de l’ONF avant de signer son premier film, La Rencontre en 1994. Depuis, elle écrit et réalise des documentaires diffusés au Québec et à l’étranger. (La Rencontre, 1994, Village Mosaïque, 1996, Épouses de Dieu et Ouvrières de Dieu, 1999, Le Stress post-traumatique, 2000, L’Autisme, 2001, Les Phobies, 2002). Avec son film Village Mosaïque, elle a été récipiendaire du Prix Gémeaux du multiculturalisme, et finaliste pour le Prix Gémeaux de la meilleure réalisation et pour la meilleure recherche, pour l’Autisme et La Rencontre, respectivement. Lucie Lachapelle agit aussi comme analyste de scénarios documentaires et de fictions et comme conseillère à la scénarisation. Elle a publié un premier roman intitulé Rivière Mékiskan, chez XYZ, éditeur. Elle écrit de la poésie et des nouvelles.




mardi 1 mars 2011

À voir: AWA O GBÉ




J'ai pensé que ce documentaire auquel j'ai participé en tant que scénariste pourrait vous intéresser. Le titre est  AWA O GBÉ, une aventure humaine. Il relate l'expérience du compositeur René Dupéré  (Cirque du Soleil etc)  et de sa complice Élise Velle, chanteuse, qui ont mis sur pied un projet d'aide humanitaire au Bénin.  Le projet s'adresse aux femmes des quartiers pauvres de Porto Novo. René et Élise le financent et vont là-bas régulièrement depuis 6 ans. Maintenant, ils rejoignent plus de 800 femmes. Une réalisation de Nathalie Gouin, une production des Productions Téridan inc.  À VOIR:AWA O GBÉ

 Il sera diffusé le 6 mars à 21 heures à Canal D. 

1 commentaire: